Shamanic Dr(ea)um / L’appel du Tambour

 

1
*Sacred Tree * © Jade Lohé

Alors voilà  j’ai décidé que j’arrêtais de m’excuser chaque fois que je ponds un article 6 mois après le précédent donc ça c’est dit, j’écris quand ça m’chante et que ça m’enchante ( ceci était presque une note pour moi-même du style anti-culpabilité!), de ce fait revenons à nos (peaux) de moutons …!

Salut la compagnie!

Aujourd’hui j’ai envie de vous raconter une histoire … L’histoire d’un appel viscéral qui vous attrape et ne vous quitte plus jusqu’à ce que vous l’ayez réalisé ( oui bon c’est vrai ça marche pas mal souvent comme ça avec moi … les baleines, les éléphants, les pays du bout du monde, tout ça tout ça … ) et donc par quoi tout cela a-t-il commencé… ?

(suite…)

Publicités

L’appel des Baleines (Partie II)

img_8107-2

Hé salut vous … (petite tête d’écureuil qui sort de son trou!)

Oui, c’est moi. Je suis de retour!

Des mois se sont écoulés depuis les derniers écrits par ici. Pas par manque d’envie, seulement la vie va vite, tellement vite parfois. Les deux mois et demi passés en Californie où j’ai travaillé, le retour en France fin décembre et déjà les projets qui émergent et se mettent en place, les expériences et les connexions qui bousculent, l’envie de reprendre route et sac à dos (bientôt) et puis aussi et surtout construire. Poser les fondements. Les premières pierres, les bases, les fondations.

Emmener sa vie vers là où notre cœur indéfiniment nous guide.  (suite…)

On the road of my life

jaguareye
The eye oh the Jaguar / Californie, U.S.A-  Octobre 2016 (La tâche sur le visage est une ombre, don’t worry!)

Bonjour à tous,

– Ah une revenante se diront certain(e)s ! –

Oui un peu, je sais … sorry!

Ce mois de septembre passé m’a fait braver et traverser bien des tempêtes intérieures et en toute honnêteté je n’avais pas cœur à publier par ici.

Cela étant, ce genre de moment est aussi grandement nécessaire à toute sorte d’éclosion, de changement, d’avancement et ma foi, hormis l’aspect peu agréable sur le moment les graines germées valent bien la peine d’être semées …

(suite…)

En passant …

Ami(e)s parisien(ne)s!

concert-paris

Je profite d’un passage à Paris pour vous donner un rendez-vous musical

ce JEUDI 15 SEPTEMBRE à 20h30 à l’Heure Bleue.

Je serais en piano-voix pour vous accueillir dans ce chaleureux et délicieux restaurant niché comme une jolie cachette à deux pas des Buttes-Chaumont avec l’envie profonde de partager avec vous un moment de retrouvaille en musique et de continuer de vous porter par delà les frontières, des mots aux couleurs, de mes histoires du bout des Mondes.

N’hésitez pas à réserver si vous pensez dîner, on y mange magnifiquement bien … ou simplement boire un verre sur un coin de comptoir fera tout aussi bien l’affaire.

Il me tarde de vous (en)chanter de nouveau!
A très bientôt.

Adèle

L’Heure Bleue
57 Rue Arthur Rozier, 75019 Paris
01 42 45 96 55

( Entrée libre / Participation au chapeau )

Alter-do-Chão: mon rêve d’Ayahuasca (partie 2) / BRESIL

photo

Bon mercredi les ami(e)s,

Je vous écris depuis la sublime bien nommée « Belle-île-en-Mer » où je rends visite à l’une de mes grandes amies pour quelques jours et me dis que ma foi, elle vaudrait bien que je lui consacre un article à elle toute seule ( je parle de l’île … Oh! Bien que mon amie aurait elle aussi bien des choses intéressantes à conter! Partie pour un voyage aux confins du monde, elle s’en revient tout comme moi avec nombre de récits et merveilleux souvenirs plein la besace aussi beaux et nourrissants que les miens!)

(suite…)

Santarem, Alter-do-Chão: mon rêve d’Ayahuasca (partie 1) / BRESIL

IMG_2087 (2)redim

Pour celles et ceux qui me suivent sur Fb, peut-être vous revient brièvement en mémoire ce post que j’avais publié un peu mystérieux mais prometteur d’une importante étape à franchir, un cycle de vie à clore, un autre à entamer… Petit rappel:

« Un petit mot par ici pour dire que depuis quelques jours je me cache dans ma cabane au fond des bois – C’est un moment très important pour moi qui est en train de se passer, beaucoup de nettoyage intérieur, de lecture, de calme et d’écrit.
Une sorte de re-naissance va s’opérer ici et j’en parlerais sans doute plus longuement lorsque je sortirais de cette retraite au milieu des arbres (…) « 

(suite…)