Voyager ou vivre ailleurs

Bonjour à vous cher(e)s ami(e)s, j’espère que vous vous portez bien!

Plus d’un mois sans écrire ici …

J’ai bien du mal à m’y tenir je dois l’avouer et donc forcément beaucoup de retard à rattraper !

Je m’étais mis en tête un article par semaine, je me rends compte que c’est beaucoup pour la voyageuse en balbutiement que je suis ! J’ai déjà évoqué les longues heures que la rédaction, le tri des photos et la mise en ligne me prenaient ; il faut certes savoir ce qu’on veut me direz-vous mais en voyage la notion du temps est tellement différente de celle que nous connaissons dans notre quotidien que tout est chamboulé, les heures sont distendues, le temps dissolu, à chaque tour de cadran tout devient possible et je dois dire que passer une demi-journée ou plus devant mon écran est une perspective qui ne m’enchante que très peu, sans compter les connexions internet parfois désastreuses et mon ordinateur qui de temps à autre me joue de mauvais tours, bref il n’en fallait pas plus pour avoir parfois envie de m’arracher les cheveux donc au risque de devenir chauve (!) j’ai préféré m’éloigner un temps!

11392467_10205740229618613_1273389725_n
*Merci Fabrice pour cette trouvaille absolument magique!*

Cela étant je ne m’avoue pas vaincue pour autant j’ai juste besoin de trouver mon rythme et malgré un peu plus de 2 mois de voyage dans les pattes maintenant, la chose est loin de m’être encore naturelle! Mais j’ai confiance, ça va se faire tranquillement.

IMG_9411 (2)
Coucou! Je tâche d’être studieuse… ça rime aussi avec heureuse!

Rentrons dans le vif du sujet!

Vous serez peut-être étonné(e)s (ou pas…) de me savoir toujours au Mexique !

IMG_9225 (2)
Coucher de soleil depuis « ma » terrasse – San Cristobal de las Casas, Chiapas / Mexique

 

Un peu plus de 15 jours après avoir quitté Zipolite en compagnie de ma nouvelle amie Hakima et passé de nouveau quelques jours à Oaxaca chez mon amie Françoise, nous voici à San Cristobal de las Casas situé dans les Chiapas, l’état le plus au sud du pays à la frontière du Guatemala.

HL2448348

 

A l’origine, le plan était d’y passer « seulement » 3 ou 4 jours et de filer tout droit au Guatemala où nous rêvions d’un endroit où nous installer quelques semaines afin de nous atteler à l’écriture de chansons, à quatre mains!

Mais une fois de plus, le grand Esprit du Voyage en a décidé autrement!

*******

Je vous propose d’ailleurs pour celles et ceux qui n’ont pas Facebook et n’ont donc pas pu profiter des quelques lignes rédigées et des images postées dernièrement sur ce réseau, un petit bonus de rattrapage!

Il y a eut ce magnifique concert aux accords de rencontres merveilleuses, les pieds dans le sable bercés par la musique lancinante de l’Océan à Zipolite

Cliques ici==> CHANTER SOUS LES ETOILES

Puis notre arrivée sans fanfare mais toute en magie de synchronicité à San Cristobal

Cliques ici ==> SAN CRISTOBAL, CHIAPAS, MEXIQUE / Mars 2016

*******

Cela fait presque un mois maintenant que Hakima et moi vivons à San Cristobal, il s’est passé beaucoup de choses et surtout je me rends compte à quel point ce voyage me fait travailler sur mes choix, sur mes envies et la vie que je désire mener désormais. Quand on est en roue libre comme je le suis, libre d’aller où et quand on veut et bien aussi étrange que cela puisse paraître, ça n’est pas toujours aussi facile qu’on le croit!

J’avoue être passée par quelques épisodes nuageux entre remises en question inconfortables et recul nécessaire, prise entre ma soif de route et de mouvement et en même temps l’envie de profiter de cette vie qui s’est très rapidement mise en place ici sans que je m’y attende, des gens rencontrés sur le chemin avec qui de beaux liens se tissent jour après jour et avec qui j’ai aussi envie de profiter du temps qui m’est imparti à leurs côtés.

 Je sais malgré mes tergiversations que chaque pas que j’effectue, chaque rencontre que je fais n’arrive jamais par hasard.

Dès mon arrivée j’ai rencontré un homme et tout s’est enchaîné si vite et naturellement que j’ai simplement suivi le courant…  J’apprends la vie à deux dans un même espace, les rythmes de chacun qu’il faut équilibrer sans cesse et me retrouve confronter à mes quelques schémas de répétitions dont à la longue je compte bien me défaire, entre autre la sensation d’être un oiseau en cage dès que je me mets en relation; cage que je m’impose toute seule soit dit en passant…

Je deale en permanence avec le fait de garder le cap sur mes propres envies car je suis très souvent attirée par des hommes « forts » et plus âgés qui me « forcent » d’une certaine façon à me positionner  dans mes choix. Nécessaire et fort intéressant.

Outre des qualités humaines, intellectuelles et artistiques indiscutables, j’ai la chance d’avoir affaire à quelqu’un de patient et puis nous savons l’un et l’autre que je reprendrais la route sous peu, c’est donc avec beaucoup de complicité et d’enthousiasme que nous profitons de ces moments passés ensemble.

 

Toute une belle série réalisée sur « notre » terrasse et la vue imprenable qu’elle nous offre!

(tu cliques sur le titre)

« TOI DU MONDE « 

*******

D’un autre côté je sens la nature me manquer fortement, Saint Cristobal de las Casas est réellement magnifique mais c’est une ville haut perchée en altitude dans les montagnes, les changements de température sont rudes à supporter parfois, du moins en ce qui me concerne, passant d’un beau soleil lumineux à la nuit froide et piquante,  j’en perds parfois mon horizon et je suis définitivement une fille de l’Eau …

tumblr_n8se4ovhI21r4as0bo1_500


Je suis une lionne en devenir je le sais, je le sens et pour l’instant je chemine et gravis des marches. Je trébuche, je me trompe mais je continue et j’apprends. Énormément. Puis ça ne se fait pas tout seul non plus, j’ai la chance d’avoir rencontré des anges sur ma route qui m’aide à cheminer et continuer de déployer les ailes de ma vie que je sens petit à petit prendre corps.

Je fulmine, je doute, je perds un peu pied par moment et puis hop, un tour et ça repart!

Enfin, malgré tout…

Malgré ces quelques brumes passagères (dont je ressors chaque fois plus forte et grandie, je tiens quand même à le dire!), je peux vous l’écrire avec le sourire aux lèvres, les yeux qui pétillent et le cœur qui bat fort:

Je n’ai pas fais meilleur choix que celui de tout larguer, d’ouvrir mes ailes et de me laisser aller au vent.

On entend souvent et c’est presque devenu un lieu commun, que le voyage a un pouvoir de transformation incroyable et un apprentissage de nous-même et de l’autre indubitable.

Je ne peux que m’incliner devant cette vérité qui se déploie malgré moi.

Et ce n’est qu’un début croyez-moi!

IMG_9555 (2)IMG_9560 (2)

IMG_9563 (2)

Je continue d’ouvrir grand les yeux et d’en apprendre jour après jour.

  La vie se passe au rythme doux des échappées en nature, des ami(e)s et des longs échanges et réflexions sur lesquels la vie nous mène. C’est aussi et surtout les innombrables séances de cuisine et des merveilleux repas partagés qui s’en suivent, c’est ma copine Noémie qui vient passer trois semaines de vacances au Mexique, que je ne pensais pas voir pour des raisons d’espace-temps et qui débarque à San Cristobal pour quelques jours avec son amie Elsa. C’est la musique qu’à longueur de soirée nous écoutons en live ou à la maison, c’est mon addiction totale, absolue et définitive ( et je ne suis pas la seule!) à l’avocat et aux milles détournements de guacamole que nous effectuons(!), c’est les virées au marché presque quotidienne dans ce grouillement incessant de bruit, d’odeurs, de couleurs et de vie.

Ce sont toutes ces personnes rencontrées, ces bouts de vies partagées furtivement ou plus longuement et d’acquérir la certitude grandissante et immuable qu’il n’y a pas qu’une seule manière de mener notre existence, qu’il en existe d’aussi multiples et diverses que nous le sommes dans nos richesses, nos différences et nos contradictions.

Nous sommes les créateurs absolus de nos vies.

IMG_9239 (2)
Lac Montebello
IMG_9558 (2)
Choreadero
IMG_9533 (2)
Mon abuelita africaine Hakima et Elsa, mon petit ange blond

 

 

Il me reste 3 mois et demi de voyage environ, néanmoins se profile à l’horizon tellement de possibilités, d’opportunités à plusieurs niveaux ( voyages, boulot, rencontres…) que désormais j’arrive à me projeter un peu plus en avant…  Rentrer mi-juillet quelques mois pour travailler, profiter de la famille et des ami(e)s, puis repartir à l’automne faire les saisons sous d’autres tropiques, économiser et reprendre la route pour un temps.

Voilà mon envie prochaine.

En attendant si tout va bien, je file sur la côte Pacifique quelques jours en fin de semaine en tête à tête avec l’Homme histoire de prendre une bonne dose d’air iodé, avant de reprendre la route cette fois pour de vrai (…) direction le Guatemala et le lac Atitlan où incapable d’expliquer pourquoi, je le sens très fort, de belles et grandes choses m’attendent de nouveau.

Suite au prochain écrit dont je tâcherais de ne pas laisser s’écouler plus d’un mois!

Je vous laisse en images et en musique. Prenez soin de vous !!!

Les soirées magiques

Et les virées sauvages …

Pour terminer en musique avec YMA SUMAC que mon cher et tendre m’a fait découvrir…

Une chanteuse péruvienne des années 50 qui chante la PachaMama – La dame ne possède pas moins de 5 octaves dans la voix …. je vous laisse pleurer 😉 !

-Con mucho Amor –

Adèle

Publicités

6 réflexions sur “Voyager ou vivre ailleurs

  1. Quelle joie, cette conversation très matinale, Adèle. Merci. En me levant comme Lazare à une heure inhabituelle, je m’étais dit qu’il y avait personne avec laquelle échanger. Mais, non. T’étais là. Jolies photos à l’appui!

    J'aime

  2. Wow. Quelle différence de te lire avant et après avoir partagé un morceau de ce voyage avec toi.
    C’est drôle d’être ici. Je ne dirais pas triste, j’ai de la chance de faire partie de ces personnes qui sont heureuses de retrouver leur chez eux et leurs amis. Mais bon. ça fait wow.

    Dis moi que sur l’image de Pocahontas c’est pas moi le raton laveur !?
    Dis, tu crois qu’elle a essayé de l’achever avec sa rame, elle aussi ?

    Plein de bises ma douce. Profite. Embrasse les copains et reviens nous en forme qu’on s’marre.

    Bon voyage de calidad.

    Mimi Gracias.

    J'aime

  3. A lire, à voir, à écouter, on en a plein les yeux et les oreilles, ça valait le coup d’attendre …. le voyage continue et c’est formidable de te sentir si bien

    J'aime

  4. Merci Adèle pour ces partages magnifiques, pour ton écriture amie, pour nous emmener en voyage à tes côtés. Le Mexique est un pays que je dois encore découvrir. Pas tout de suite, pour l’instant, je me pose en Camargue, mais la lecture de ton blog me permet de rester connectée à mon âme nomade, et c’est bon. Je me suis régalée à te lire, et à découvrir tes vidéos et photos. Alors, Gracias a la vida!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s