Shamanic Dr(ea)um / L’appel du Tambour

 

1
*Sacred Tree * © Jade Lohé

Alors voilà  j’ai décidé que j’arrêtais de m’excuser chaque fois que je ponds un article 6 mois après le précédent donc ça c’est dit, j’écris quand ça m’chante et que ça m’enchante ( ceci était presque une note pour moi-même du style anti-culpabilité!), de ce fait revenons à nos (peaux) de moutons …!

Salut la compagnie!

Aujourd’hui j’ai envie de vous raconter une histoire … L’histoire d’un appel viscéral qui vous attrape et ne vous quitte plus jusqu’à ce que vous l’ayez réalisé ( oui bon c’est vrai ça marche pas mal souvent comme ça avec moi … les baleines, les éléphants, les pays du bout du monde, tout ça tout ça … ) et donc par quoi tout cela a-t-il commencé… ?

Un souvenir précis, un moment éclair mais intense. Le son d’un tambour qui m’attrape et fait battre mon cœur et mon corps au rythme de sa pulsation dense, une familiarité immédiate comme des mémoires anciennes qui soudain s’éveillent et viennent me rappeler d’où je viens … C’était peut être il y 4 ou 5 ans maintenant à Paris lors d’un training théâtral… la consigne était une musique et de nous laisser guider, emporter par elle … chaque musique avait spécifiquement été choisi pour chacun(e) des stagiaires par notre intervenante et comme je ne crois pas au hasard, voilà que progressivement s’élève et résonne en moi les sons mates et primitifs, les voix ancestrales et qu’emportée dans une transe que jusqu’alors je n’avais jamais connue j’ai dansé, dansé jusqu’à épuisement, dansé jusqu’à ne plus sentir mon souffle saccadé, dansé jusqu’à en oublier ce corps que trop systématiquement je renie, dansé jusqu’à m’en faire frémir la racine de mes profondeurs, danser jusqu’à l’extase, danser jusqu’à la jouissance, danser jusqu’à révéler aux yeux de tous sans crainte ni pudeur ma sensualité puissante et animale, danser, danser, danser … Emportée par une vague d’énergie infinie vers d’autres dimensions, je fus habitée de Beauté et de Puissance Divine.

Après cette expérience quasi mystique, il a fallu qu’un voyage à l’autre bout du monde et la rencontre avec certaines des plus anciennes créatures qui peuplent nos océans viennent de nouveau réveiller ces mystérieux instincts, et puis souvenez-vous elle apparue sous mes pinceaux…

 

Femme tambour 2

Sur le bateau entourées par l’énergie des Baleines, c’est Marylène qui accompagnée de son tambour nous (en)chante le cœur de ces sons et de ces chants puissants… J’ai rencontré ensuite la belle Sofia au Guatemala qui me mis le sien entre les mains… ce devait être mon premier contact physique avec cet instrument et curieusement je n’ai même plus souvenir de ce que j’en ai fait, peut être n’était-ce pas encore « le moment »…

Puis quelques jours après toujours au Guatemala, je faisais l’une des rencontres les plus dingues de toute ma vie… Je ne souhaite guère pour le moment m’étendre sur cette rencontre même si je sais qu’un jour je serais poussée à en parler ouvertement tant elle a chamboulé de choses dans mon existence et m’a fait aller sans que je puisse y résister vers le chemin qui depuis toujours m’est destiné. Je peux simplement vous dire qu’il s’agit d’un Amour si grand et si profond qu’il est venu bousculé, remettre en question et en chantier bien des schémas sur lesquels je m’étais construite jusqu’alors… J’ai traversé et bravé bien des tempêtes intérieures, j’ai nettoyé, épuré, accepté, compris et remis en perspective tellement de paramètres de mon existence pour finalement me retrouver comme dénudée, sans plus aucune possibilité de me cacher baignant dans l’essence même de mon âme primitive retrouvée…

cercle

C’est au cœur de cet essentiel reconquis et de mes silences (presque) apaisés que l’appel du tambour a de nouveau pu se faire entendre… au milieu de mes tumultes intérieurs en septembre de l’année dernière mon instinct et mes intuitions me guidèrent à entamer ce qu’immédiatement je baptisais les *Chants intuitifs de guérison*. Au milieu de mes cercles de pierres protecteurs à l’énergie régénérante, j’y instaurais mes propres rituels et commençais à recevoir de beaux et puissants messages, une porte ouverte sur ces mondes invisibles, un espoir et une foi reconquise… Oui nous sommes aidés, guidés, protégés bien au-delà de ce que l’entendement nous permet de concevoir…

C’est ainsi que j’ai commencé à (re)connecter avec une partie de moi-même trop longtemps resté en sourdine. Des mémoires anciennes se sont rappelées à moi et avanti, c’était parti ! Il me fallait mon propre tambour! C’était comme revenir à la maison, une appartenance lointaine, quelque chose d’inné et familier, c’était là l’unique et juste chemin et la nécessité d’y revenir.

4

Ce mois de juillet dernier, n’y tenant plus je commence à prendre de sérieuses dispositions afin de réaliser cet appel qui ne me quitte plus… Oui car bien entendu il est hors de question que j’achète un tambour déjà fait! Je veux le faire naître de mes propres mains, je veux le façonner, y poser mes intentions, mes énergies, assister à la symbiose des matières qui lentement se rencontrent, quel bois, quelle peau viendra à moi, le laisser se révéler me guider et m’enseigner …

Évidemment le choix de la personne avec qui je le réaliserai est primordial. Je me laisse guider, confiante… au gré des pages qui défilent sur internet arrive rapidement la bonne option, celle qui me parle me fait vibrer et pour cause … L’approche du Tambour comme le partage Gaëtan Pluvinage sur son site LE CERCLE SACRE  résonne immédiatement en moi.

Le Cercle Sacré… même le titre était un clin d’œil, de ceux que je crée et puis de ce livre précieux qui m’est tombé dans les mains à mon retour de voyage l’année dernière.

cercle sacré

 

Ajoutons à cela qu’évidemment une cession de fabrication est prévue pile le week-end suivant, je fais des pieds et des mains afin de me libérer un jour de congé supplémentaire au boulot, demande accordée et cerise sur le gâteau … Alors que je partageais avec joie et excitation la nouvelle de la naissance prochaine du précieux instrument à ma grande et merveilleuse amie Macha voilà qu’elle me confie avoir organisé pour célébrer ma trentaine fraîchement acquise, une cagnotte auprès de certains de mes éminents amis afin que justement je puisse réaliser ce souhait qui me tient tant et tant à cœur …  Je vous laisse imaginer ma réaction… Extrêmement émue, touchée, bénie, chanceuse, reconnaissante… Enfin, les mots me manquent.

En plus de la voie initiatique que m’offre la création et l’apprentissage d’un tel « objet » j’y ajouterais aussi l’empreinte symbolique de chacune des personnes ayant contribuer à l’éclosion de cet oeuvre. Mes amis, ma Tribu, mes Frères et Soeurs de Coeur.

1632

Juillet 2017.

3 jours où Gaëtan avec patience, bienveillance et pédagogie certaine nous mena mes partenaires et moi vers la réalisation de nos précieux alliés.

Laisser venir à nous sans projection ni idées préconçues les matériaux bruts qui le constitueront… Quel cadre ( le cercle de bois qui constitue la base du tambour) choisir? Celui qui me fait tant vibrer de par son énergie évidente et proche ou au contraire celui qui me semble moins facile de prime abord et serait donc je le sens une clef potentielle pour m’ouvrir les portes de nouvelles explorations… Parmi le large choix de peaux proposées (chèvre, daim, cheval, vache, bison …) de laquelle s’élèvera ce petit « truc en plus », cette alchimie innée et perceptible qui résonnera, s’harmonisera au cadre? Le travail des matériaux que pas à pas nous menons à la transformation, la minutieuse (et laborieuse!) élaboration du cordage qui viendra tendre la peau sur le cadre venant charrier des montagnes d’impatience et de (courts!) moment de désespoir !!! La mailloche qui viendra donner sens et vie au tout, celle qui fera entrer le tambour en résonance… Trois jours de réalisation initiatique. Trois jours qui nous confrontent à nos blocages, nos appréhensions mais aussi bien sûr à la joie, à l’élan du cœur et la nécessité de bénéficier de cet enseignement si particulier du Tambour. Laisser le son venir vibrer et insuffler son énergie dans chacune de nos cellules. Le laisser nous emporter loin au creux des mémoires anciennes du Monde et des temps infinis.

1081318

 

Aussi la peau qui s’est révélé à moi est celle d’un Cheval. Bien sûr chaque matériau est honoré, remercié… de l’esprit du Bois à celui de l’Animal, consacré lors d’une belle et intense cérémonie à la fin des trois jours.

J’ai depuis toujours une admiration pour le Cheval, animal avec lequel j’entre en résonance. Il symbolise pour moi la puissance racée, la grâce suprême, la liberté lancé vers l’immensité de la Vie. Ce tambour comme le cheval je le chevauche à chaque instant et comme un destrier dont on aurait entièrement confiance, je le laisse me mener sur les routes qu’il m’est nécessaire d’emprunter.

Je suis au début d’un chemin dont je pressent qu’il me mènera bien delà de ce que ma logique pourrait envisager…

Je le pratique, je le laisse me mener, je lâche prise et j’aurais tant d’histoire à vous raconter…

21

 

Je vous laisse en mots sur ce merveilleux texte qu’une amie m’a partagé et qui résonne en moi si profondément …

Eh, toi, belle guerrière !
Fille de chamane,
Fille du vent
Fille des esprit de la terre
Dans cette vie
Tu es encore endormie.
Mais le tambour te rappelle.
Écoute comme il joue pour toi !
Les signes sont là.
Tes yeux sont faits de braises sacrées.
Ton coeur est fait de Lumière sacrée.
Ton esprit est de feu.
Sens-tu leur chaleur?
Entends-tu le vent livrer les sons à tes oreilles
Sens-tu lesms des Dévas de la Nature
Qui accompagnent le vent, comme les mystères et
les chuchotements des Maîtres !
Les loups, la nuit hurlent dans la montagne .
Ils chantent et répondent à l’esprit du chamane.
Ils te disent tous: Réveilles-toi, !
C’est l’heure !
Les guerriers de Lumières se lèvent
Monte haut ton étandard, tu le sais, c’est ta foi !
Écoute le tambour, belle Chamane.
Le temps est venu de te réveiller !
Ouvre ton coeur à tes frères de la nature !
Enseignes les hommes sourds, afin qu’ils entendent
Enseignes les hommes aveugles, afin qu’ils voient .
Les « indiens » au loin font la ronde sacrée.
Ils chantent et dansent au rythme des tambours
Les esprits des grands anciens sont à l’honneur.
Les coeurs de tes frères sont joyeux.
Le cercle sacrée de la communauté vibre autour des cercles de feu.
Tu es fille des étoiles et du cosmos
Tu es femme chamane au service de la Lumière !
Réveilles-toi et fais sonner le tambour !
Laisse ton coeur en donner le rythme.
Regardes-toi, regardes ton coeur !
Tu ne peux pas être autre chose que celle que tu Es !
Tu es la gardienne des chants sacrés,
Tu es l’héritière des fils et filles de Chamane.
Tu es le sceau des secrets des anciens.
Ta force est ta bannière.
Ta force Est depuis des éons
La fraternité de Lumière.
Réveilles-toi car tu vas renaître !
Ton travail n’est pas fini
Tu dois servir,
Tes frères ont besoin de toi
Réveilles-toi, et fait résonner le tambour !

Auteure: Dame Jane

tambour
(c) Macha Polivka – Vincennes, octobre 2017
*********************
Je remercie tout particulièrement pour ses fabuleuses images ma précieuse amie et complice photographique de toujours JADE LOHE qui a su capter avec grâce et délicatesse l’essence de ce lien si fort et particulier.
Et puis bien sûr un infini MERCI … Macha, David, Jade, Eve, Evelyne, Emma, Sarah, Do, Cora // Ma Tribu du Coeur
Prenez soin de vous et à bientôt ici ou ailleurs!
Adèle
20
Publicités

2 réflexions sur “Shamanic Dr(ea)um / L’appel du Tambour

  1. Adèle, Le temps de résonance a pris peau et pulsation. Entre tes mains, ce tambour ouvre la marche d’un voyage infini. Que ta vie en soit inspirée et que chaque rituel te guide vers la source.
    Je t’embrasse

    Do

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s