L’appel des Baleines (Partie III)

img_8035-2

Bonjour les ami.e.s!

J’espère que vous vous portez bien et je profite de ce premier post de l’année et derniers jours de Janvier pour vous souhaiter à toutes et à tous une Merveilleuse, Fabuleuse et Magique année 2019, qu’elle vous apporte joie, inspiration et créativité!!!

Pour ma part, l’année 2019 annonce de beaux et grands changements, un nouveau chemin qui s’ouvre et me donne une Joie infinie! J’ai pris la décision de partir m’installer à Glastonbury en Angleterre là où beaucoup de choses se sont passées pour moi en 2018 et où je sens que beaucoup d’autres ne demandent qu’à éclore…

Départ prévu début Mars et d’ici là, encore bien des choses à préparer et vous raconter ici!

C’est comme boucler la boucle, clore un cycle pour en ouvrir un autre, là où tout a commencé il y a 3 ans. Je n’exagère rien en disant que ma vie (et/ou ma perception d’elle?) a considérablement changé depuis cette aventure de dingue! Je peux aisément dire qu’il y aura eu un Avant et un Après « Baleines »!

Ça aura mis le temps, mais voici le dernier volet de cette aventure qui m’emmena au bout du monde mais surtout me guida jusqu’aux portes de moi-même.

Vous pouvez – avant d’aller plus loin – si vous le souhaiter, lire ou relire les deux articles qui précèdent celui-là: L’appel des Baleines (Partie I)  / L’appel des Baleines (Partie II)

img_8043-2

Janvier c’est maintenant un peu comme une date anniversaire, celle où je sens la connexion avec le monde marin s’intensifier même si elle n’a au fond jamais cessé d’exister, c’est lointain et proche à la fois car il suffit que je me recentre puis recontacte les sensations et émotions vécues durant cette période pour hop! m’y replonger de nouveau. Tout y est inscrit là et demeure vivant quelque part en moi. Aussi d’une certaine manière je n’ai depuis lors jamais cessé d’être en voyage. Je ressens la vie, notre présence ici sur Terre comme un passage, un grand voyage fait d’expériences en tout genre, un vaste puzzle dont on récolterait les pièces au fur et à mesure pour finalement tisser à sa manière, à sa mesure, aux couleurs qui convient la toile unique et précieuse constituant l’existence de chaque individu.

Je n’ai depuis jamais cessé non plus de me sentir en lien, reliée par cette énergie du Cœur qui m’est précieuse et vitale avec ces femmes merveilleuses que sont Christine Pagnier Guillot et Mélanie Mandard qui me touchent profondément tant pour « qui elles sont » que ce pourquoi elles œuvrent dans ce monde au sein de l’ASSOCIATION WASSANNA.

Leur sincérité, leur authenticité, leur intégrité, leur puissance d’Amour, de joie, de tolérance, d’écoute, de tendresse, de sagesse, de guérisseuses restent graver en moi comme un diamant pur.

img_8065-2
Douceur, Harmonie, Paix & Tranquillité.

 

Ce mois ci, à quelques jours près cela fait 3 ans qu’un certain 19 janvier 2016 je suis me suis embarquée pour l’aventure et l’expérience la plus incroyable, la plus puissante et transformatrice que je n’aurais pu imaginer, direction la Basse Californie du sud du Mexique où je m’en allais rencontrer les Baleines.

C’est non sans émotions je dois dire que je me replonge dans mes images, les mots déposés sur mes carnets, les sensations éprouvées, les fêlures transmutées. Écrire, garder trace est fascinant et permets de s’arrêter un instant, regarder un peu en arrière et constater la route effectuée, les liens, les connexions qui se créer et prennent tout leurs sens parfois des mois, des années après comme des voiles qui se lèvent au fur et à mesure des avancées et comprendre que tout a une raison d’être, que chaque pas, chaque avancée, chaque chute, chaque joie, chaque douleur n’est là que pour nous faire éprouver au plus profond de notre être l’expérience initiatique de haute volée la plus sacrée et mystérieuse qu’est la Vie.

Il aura fallu un long, profond et serpentueux cheminement, muer, transmuter se défaire de peaux mortes, accepter de laisser mourir certaine partie de soi et renaître encore, encore et encore… Aussi c’est ici en posant mes derniers mots que je peux prendre toute la mesure de la Paix, de la Joie retrouvée et des blessures réparées.

Je regarde en arrière. Je vois tout ce chemin parcouru depuis, qui aujourd’hui guide mes pas vers l’Angleterre. Tout cela n’est qu’un seul et unique fil que je continue de tirer encore et toujours ainsi la Vie toujours plus Magique et Surprenante se dévoile peu à peu sous mes yeux ébahis et mon cœur attendri.

Comment ces créatures ancestrales, ces Magiciennes de la mer m’ont ouvert la voie de l’Amour et comment de là j’ai appris au fil du temps au gré des voyages, de mes rencontres à me connaître, me reconnaître et m’aimer véritablement. Comment entourée de ce groupe de femmes magnifiques commença ainsi à se révéler à moi l’Essence de mon identité, mon être pur et ma Féminité Profonde.

santaimg_8100 (2)

// Extraits de mes carnets // 

MER DE CORTEZ –   » (…) Les soin que me procurent les baleines sont si forts qu’à chaque fois s’en suit une irrésistible envie de dormir, comme pour intégrer encore plus en profondeur dans chacune de mes cellules. Souvent je m’allonge le dos bien calé au fond de la luncha continuant de recevoir l’énergie des eaux profondes, le corps offert flottant entre Ciel et Mer, la voûte céleste veillant sur nous. Dormir sur l’eau, être bercée, c’est un retour à la Source chaude que nous avons tous quitté le jour de notre naissance. Je songe à ce mot  » Mer » et cette étendue d’eau qui s’étend à l’infini. Vaste et Absolue. Les mers sont bien les eaux de la Mère.

Les premiers jours, j’ai contacté et rencontré mes guides, reconnectée au monde d’où je viens, ce Cœur d’ailleurs. La Femme Sauvage, l’appel des forêts profondes, celle qui me donne envie de danser nue autour d’un immense brasier de flammes volcaniques, de marcher sur le sable brûlant avant de me jeter dans les rondeurs d’une dune voluptueuse m’accueillant de toute sa douce chaleur. Ne faire plus qu’Une avec le Monde. Le désert, les forêts, les océans. Cette mer si particulière portée par l’énergie des Baleines.

img_8086-2

Nous sommes chacun.e porteurs de ces autres dimensions, ces autres mondes d’où nous venons et dans quel but sommes-nous venus nous incarner ici sur Terre…?

Dans l’écume blanche souvent un arc-en-ciel nous accompagne. Nous voguons sur l’eau et traversons nos propres mers intérieures. Elles ont leur vie propre. Par temps calme, elles sont paisibles, sages et puissantes mais chavirent tout autant à l’approche de la tempête.

Entourée de Montagnes. La sensation d’être au creux de moi. Nous sommes pareils à la Terre qui nous porte. Je scrute ces montagnes bercée par le doux mouvement lancinant des vagues qui viennent se cogner au bateau. Nous sommes pareils à cette Terre. Je me sens Une et Unie à elle par les puissances et les forces de la vie première qu’elle a porté.

Toutes nous dormons sur le bateau, cette immensité propice au repos, cette mer nous accueillant dans son abyssal giron. Nous dormons là, grappées en essaim à l’avant du bateau nous dormons, goûtant à l’espace et au temps impalpable nous baignons dans notre écrin originel, enveloppées de cette énergie si féminine et maternelle tandis que le capitaine, seul homme de l’embarcation veille à préserver avec respect et délicatesse l’atmosphère de paix et de plénitude régnant à cet instant.

Nous sommes pareilles à la Terre, faites d’eau, de creux, de bosses, de fêlures, de courbes, de vallonnements, de pics, de roche, de mousse et d’humus. Nous possédons les plénitudes des mers d’huile et les tempêtes volcaniques. Nous avons nos voies lactées, nos soleils et nos brouillards intérieurs.

La Terre est notre Maison.

La nôtre, celle que nous partageons. Si vous savez l’écouter, partout vous serez accueilli comme chez vous, partout vous pourrez vous rendre confiant, elle vous portera et vous soutiendra en toute circonstances, soyez en certain.  »

 

Ces souvenirs, ces sensations éprouvées, cette Magie ravivée, ces émotions si vibrantes… je les ressens, les goûte encore. Cela fait parti de moi, de mon bagage, ce que je suis.

Les mots parviendront-ils à transmettre, restituer ces instants de grâce traversés? Parviendront-ils à faire honneur à tant de Beauté reçu, d’Humilité, de Joie et de Liberté. Seront-ils suffisamment puissants pour diffuser à vous qui me lisez le souffle de la Vie, feu vivace de notre existence terrestre? J’en fais le souhait.  Ouvrez. Recevez.

Vivez grand. Vivez fort.

Je n’ai qu’un mot: MERCI de toute mon âme pour cette Magie qui nous entoure.

A très bientôt. Prenez soin de vous.

Adeline.

img_8073-3redimimg_7998-2img_8099 (2)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s